Pratiques sexuelles tres hard

Rate this post

Dans les pratiques de sexe extrême, on retrouve des individus qui ont une envie commune de vivre des instants privilégiés basés sur des sensations physiques intenses. Si le sexe est omniprésent dans ces rapports sado maso, la pénétration n’est cependant pas toujours la finalité, le coït n’étant qu’un aspect possible de ces relations de sexe hard.

PRATIQUES BDSM AU 08 95 699 063




On retrouve systématiquement deux types de comportement chez les partenaires qui s’adonnent aux plaisirs maso sado : la domination et la soumission. En effet, pour qu’une relation d’extrême sexe prenne tout son sens et soit une source de plaisir pour chacun, un dominateur ou une dominatrice font subir à un soumis ou une soumise des sévices sexuels pleinement consentis. Ainsi, le dominateur dirige la séance de sexe selon ses propres envies, c’est lui qui donne des ordres et qui punit si ses demandes ne sont pas satisfaites comme il l’entend. Le soumis quant à lui, tient le rôle de l’objet utilisé sans qu’on lui demande son avis, réduit le plus souvent au rang d’un esclave auquel il est demandé de s’exécuter et de se laisser faire.
Ce genre de scènes hard sont pour les différents acteurs source de sensations fortes et d’assouvissement qui leur sont propres, et difficilement concevables pour tout étranger à ces pratiques sadomaso. Parmi les pratiques les plus prisées des adeptes de SM on trouve communément la dilatation anale ou le fist fucking. Mais d’autres jeux sont aussi pratiqués tels que le bondage qui consiste à ligoter le partenaire selon certaines règles, ou la fessée qui concerne un plus grand nombre. Entre celui qui l’administre à main nue ou à l’aide
d’instruments comme le fouet, le martinet ou le paddle, et celui qui la reçoit que ce soit à travers un vêtement, une culotte ou complètement déculotté, elle est plus ou moins fortement dosée, parfois jusqu’à laisser les fesses rougies au sang.

D'autres annonces de salopes à ne pas louper :